HTML5, c’est enfin officiel. Le W3C a pris son temps pour l’annoncer, bien que ce langage web soit désormais très utilisé.

Comme prévu, le W3C (qui rassemble les grands acteurs du web) en a fait du HTML5 une recommandation. Les travaux de standardisation avaient débutés, il y a dix ans, en 2004.
Cette standardisation garantie surtout que la cinquième version du Hypertext Markup Language puisse être utilisé dans tous les cas de figure, quelque soit la spécificité du projet, ou son importance.

Cette version du langage qui permet l’affichage des éléments web dans un navigateur apporte entre autres nouveautés la possibilité de regarder en mode natif de la vidéo (sans plugin), ou les applications natives sur mobile (webapp). Le Gartner précise à ce sujet que HTML5 sera « une technologie essentielle pour les organisations qui fournissent des applications multiplateformes ».

Une étude vision mobile affirme que 42% des développeurs utilisent une combinaison de HTML, CSS, et JavaScript pour construire des applications mobiles.